Gerry Taama

Gerry Taama est un lieutenant des forces armées togolaises qui a pris une mise en « non activité » pour se consacrer à d’autres passions. Une prouesse pour un militaire togolais ! D’autant plus que dans l’imaginaire national, un militaire c’est avant tout un rustre, en tout cas un personnage bourru, peu éduqué, passablement poli ; un cancre désœuvré pour exécuter les sales besognes d’une certaine dictature. Ajouté à cela qu’il vient de créer une maison d’édition, c’est dire que Gerry Taama constitue curiosité nationale. Et ce Nawdeba de Siou, préfecture de Doufelgou, n’a rien trouvé de mieux que consacrer une partie de son temps à la littérature. Ça n’a pas l’air de ressembler à un militaire. Il vient de faire paraître un second livre, un recueil de nouvelles titré Chroniques de la caserne (Editions Moffi, octobre 2010) . Lequel second livre précède un premier roman, Parcours de combattants (Harmattan 2008, Moffi 2010, Prix Littéraire de la Saint-Cyrienne), c’est dire plus ou moins l’intense activité intellectuelle déployée par cet ex-militaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s