Mensah Hemedzo

Mesanh Hemedzo
Mesanh Hemedzo

Né le 28 juin 1977 à Agou, au Togo, Mensah Hemedzo vit au Canada après

des années passées à Strasbourg (France) où il a décroché son doctorat

en Littérature francophone. Sa thèse portait sur «  Histoire littéraire

du théâtre togolais du Togo de 1965 à 2005 ».
Passionné également par la rédaction d’articles, Mensah a commencé par

rédiger dans un hebdomadaire togolais, Nouvel écho, en publiant sous un

pseudonyme une nouvelle en neuf feuilletons baptisée « Il était une

fois Roberto ». Une parodie au vitriol de la bande dessinée « Il était

une fois Eyadèma » ! En effet, « l’ancien dictateur a fait éditer une

bande dessinée à sa gloire intitulée Il était une fois Eyadema. A

l’époque, chacun devait l’avoir chez soi », raconte le “résident

canadien”.
La scène de « La Loi du bouc émissaire » se déroule à Strasbourg, sur

fond de campagne présidentielle dans un pays imaginaire : la République

démocratique de Bellowie ; un clin d’œil à l’artiste togolaise Bella

Bellow (1945-1973) qui fut l’ambassadrice de la chanson togolaise dans

le monde. Le personnage principal, William Canada, partage certains

traits de caractère avec l’auteur : « Comme moi, il ne jure que par

Will Smith, l’acteur américain des Men in black ! ». Mais ce n’est pas

le seul point commun… Dans ce polar, le personnage principal retrouve

la foi grâce à une rencontre avec Albert Weiss, un personnage inspiré

par Frédéric Setodzo, un pasteur franco-togolais qui a notamment monté

une chorale de gospel dans le quartier réputé « chaud » de Hautepierre

(en Bretagne, en France) où a vécu l’auteur.
En juin 2007, Mensah Hemedzo, écrivain togolais vivant au Canada a

publié le roman « La Loi du bouc émissaire ». Un ouvrage dont les

revenus de publication étaient destinés à soutenir la construction du

collège de Nyogbo-Agbétiko, village enfoui dans les confins de Kpalimé

(environ 100 km au sud du Togo). En ces vacances 2011, ce docteur en

Littérature francophone est rentré au bercail pour suivre de près la

réalisation de son rêve, de son engagement pour une éducation de

qualité à Kpalimé.
A lire
La Loi du bouc émissaire, Mensah Hemedzo , édité par Plumes 2 cœurs ,

juin 2007, 185 p., 12 euros.
Plumes 2 : (06 83 98 96 92)
L’ouvrage peut être commandé par Internet sur le site oberlin.fr
Repères
Naissance le 28 juin 1977 à Agou, au Togo.
1991 : décès du père de Mensah Hemedzo.
2000-2001 : publie Il était une fois Roberto dans l’hebdomadaire

togolais Nouvel écho.
2004 : arrive à Strasbourg pour sa thèse en littérature francophone.
juin 2007 : publication de La Loi du bouc émissaire.

Un commentaire sur “Mensah Hemedzo

  1. M. Mensah est le meilleur enseignant de français au monde et il donne beaucoup de chocolat!! On adore M. Mensah!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s