Agba, Essô-wedeo

Les oeuvres de Agba Esso-wedeô

Aperçu sur l’oeuvre

Dès le début de ce roman, le lecteur apprend que Sim Massiki est mort, on ne sait trop de quoi. Les spéculations vont bon train : on ne meurt pas de mort naturelle à Nalda, son village natal situé dans une région montagneuse au Nord d’un pays africain fictif. Les villageois sont convaincus que c’est sa femme, Sika, d’une ethnie du sud du pays, qui l’a tué pour se venger de l’échec de leur mariage. Ils en ont eu la preuve lors des funérailles de Sim lorsqu’un qu’une luciole s’est posée sur Sika. D’autres par contre, et parmi eux le(s) narrateur(s), sont d’avis qu’il est mort d’une « grève de la réflexion », ayant tout simplement décidé « un jour d’arrêter de réfléchir, de penser, d’idéaliser » (17), dégoûté par le régime de pensée unique imposé par le pouvoir politique. Copie-coller depuis ici

Bref résumé du Roman

  Professeur de lettres dans un lycée de la capitale, il a été licencié pour avoir couché avec Tatiana, une de ses élèves. Fausse accusation, nous dit-il, dans la mesure où ses relations avec l’élève étaient platoniques. Ils se connaissaient, certes, mais leur relations étaient nées de leur passion commune pour la littétature et la discussion des idées et sujets qu’elle proposait. Et s’il y a un texte qui les a le plus rapprochés l’un de l’autre, c’est bien La Symphonie pastorale d’André Gide. En fait, la relation entre Law-Séédi et Tatana n’est pas sans rappeler celle entre le pasteur de Gide et Gertrude. C’est de voir l’esprit de son élève s’ouvrir aux idées nouvelles, de la voir apprendre plus rapidement que ses camarades que naît l’affection du professeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s