Koffi Gomez ou GEMZO Kiffo.

L’écrivain Togolais Koffi Gomez a signé le 11 juin 2008 au Centre Culturel Hakuna Matata d’Adidogomé son retour dans les kiosques sous l’anagramme de GEMZO Kiffo. C’est à l’occasion de la réédition de sa pièce théâtrale : « Gaglo, ou l’Argent cette peste », une comédie des mœurs qui a connu un succès retentissant dans les années 80. L’ouvrage parut pour la première fois en 1983 et une dédicace a été organisée le 13 juin2008 au Centre Culturel Hakuna Matata à Adidogomé.

Révélé comme écrivain au grand public par son roman : « Opération marigot » (1er Prix Littéraire Eyadéma en 1986) qui parle de la révolution verte (révolution agricole prônée par l’idéologie politique de l’époque), Emile Koffi Gomez est né le 28 février 1941 à Lomé. Licencié en géographie tropicale (1968) et titulaire d’une maîtrise de géomorphologie (1969) à l’Université de Dakar, Gomez a d’abord enseigné en Côte d’Ivoire (1969-1972) et au Gabon (1973-1974) avant de rejoindre en 1974 son pays natal et de travailler comme Administrateur Civil à la Direction Générale du Plan et du Développement. C’était en pleine période idéologique de « retour à l’authenticité » où le slogan était que le Togolais renonce à ses valeurs d’emprunt pour renouer avec ses propres valeurs culturelles. Cela passait d’abord par le rejet du « prénom importé » (prénom chrétien). A cette époque, la lutte contre la corruption et le détournement de deniers publics était lancée et faisait ravage. En même temps, apparaissaient des jeux de hasard comme « London Pool » dans lesquels les parieurs se retrouvaient désillusionnés à l’annonce des résultats : des collecteurs indélicats partaient avec les recettes des parieurs ; suivaient des suicides ou des emprisonnements puisque certains fonctionnaires véreux « empruntaient » dans les caisses publiques, le temps d’un pari, convaincus que le sort les favoriserait.

« Gaglo, ou l’Argent cette peste  » qui reprend à quelques termes près le titre d’un ouvrage de Félix COUCHORO, «  L’héritage, cette peste », doit son succ

Soulignons que « Gaglo » a fait l’objet, pour la seconde édition, d’une retouche structurelle qui n’a rien enlevé à sa veine originelle. La troisième édition n’a subi aucune modification structurelle sauf le nom et le prénom de l’auteur qui désormais publie l’ensemble de ses œuvres littéraires sous le pseudonyme Gemzo Kiffo. Comme romancier, dramaturge et auteur de livre pour jeunesse, Koffi Gomez a signé outre Opération marigot (1982) et Gaglo, ou l’Argent cette peste (1983), Doguicimi (1996, un roman historique) et La Toupie rouge (2000, un album pour enfant).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s